Pour un été spirituel
...et savoureux !




Sélection
Renouveau



Jubilé d'or
du Renouveau
Catholique
1967-2017  

Sélection
Miséricorde



 



Vous êtes sur Facebook
et vous aimez les EdB ? 

Dites-le nous en cliquant sur:



 


L'évangile de ceux qui ne s'en sortent pas

L'évangile de ceux qui ne s'en sortent pas


Date de parution : 08-06-2011
115x175 mm
160 pages
978-2-84024-405-9

Livre papier : 10.10 €


  • > Présentation
  • > Résumé
  • > Presse
  • > Vos avis
Ceux qui ne s’en sortent pas représentent une foule immense.

Cet homme de vingt-six ans, qui ne sait plus dire à partir de quelle année a commencé sa dépression. Ce prêtre qui nourrit en secret le projet de quitter le sacerdoce sur la pointe des pieds, pour ne pas faire de vagues. Cette mère seule avec son enfant handicapé mental, qui semble se battre pour tout, et qui sait que le premier jour où elle baissera les bras, tout s’écroulera. Ce père de famille qui patauge entre des embauches qui ne durent pas, des petits boulots et des périodes de chômage. Cet homme bien sous tous rapports, et dont la vie depuis vingt ans est transpercée par une perversion sexuelle tenue cachée. Cette fille de dix-huit ans qui alterne les actes généreux, les amours frivoles, les rêves de succès mondains, et qui, jour après jour, se construit un dégoût d’elle-même.

Tous ceux-là ne s’en sortent pas. Mais le Christ lui-même ne s’en est pas sorti ! Pourtant l’Évangile apporte une parole de délivrance, d’explication du salut, d’invitation à la vraie vie. François Bal propose ici une traduction libre du texte évangélique qui montre comment le Seigneur approche toute personne qui ne s’en sort pas pour la délivrer.



Ce que dit l’Évangile à ceux qui traversent une période de leur vie où ils ne s’en sortent pas.


Dans Ombres et Lumière, juillet-août 2011, Marie-Vincente Puiseux :

Cet homme parle d’expérience : François Bal (ancien responsable de l’OCH et de Foi et Lumière) connaît de près ceux qui ne s’en sortent pas dans la vie ; il est témoin aussi du fait que Jésus est venu pour eux – c’est-à-dire pour nous – pour les rejoindre et les sauver. De ce fait, la méditation de l’évangile du Bon Samaritain, qu’il commente merveilleusement, est une bonne nouvelle, savoureuse, véritable. L’auteur s’appuie aussi sur la conviction du Père Thomas Philippe (qui a appelé Jean Vanier à fonder l’Arche) : l’Eglise de Jésus est fondée sur, avec et pour les pauvres.

Dans Panorama, septembre 2011 :

Deux solides piliers soutiennent ce petit livre : la méditation de l'Evangile et l'expérience humaine et spirituelle de son auteur, laïc au contact des personnes en souffrance (dans une communauté Foi et Lumiere, à Solidarités nouvelles pour le logement). Il annonce avec conviction une espérance fondée sur l'écoute de Jésus et la mise en pratique de sa parole. Sans oublier ceux qui "s'en sortent".

Dans KTO TV , septembre 2011 :

Ce livre n'est en aucun cas un livre de conseil mais plutôt une lumière dans les affres de la vie : "L'idée n'est pas d'apporter une solution mais de dire que c'est dans cette épreuve, dans ce questionnement intérieur lorsqu'on affronte le drame ou la difficulté, que c'est bien là le lieu où le seigneur vient nous rencontrer." François Bal propose également d'établir "la paroisse des pauvres" pour que chacun vienne à l'église non seulement avec ses capacités, mais également avec ses incapacités : "celui qui n'a pas de frère doit y trouver la famille qui lui manque".

Dans Feu et Lumière, septembre 2011 :

Un précieux petit « précis spirituel » pour avancer sur le chemin de la confiance. Un livre pour redonner l’espérance et aider à continuer d’avancer au creux de la vague, appuyés uniquement sur Jésus et son amour sans faille.

Dans Hisse et Ho, septembre 2011 :

L’évangile apporte une parole de délivrance, d’explication du salut, d’invitation à la vraie vie. François propose une traduction libre du texte évangélique, notamment une lumineuse lecture commentée de l’évangile du Bon Samaritain, qui montre comment le Seigneur approche toute personne qui ne s’en sort pas pour la délivrer. Sur la base de réflexions du Père Thomas Philippe, il propose que nos paroisses s’engagent dans la voie de la Paroisse des Pauvres ; le service de la charité ne aurait être une activité secondaire, et Foi et Lumière a peut-être une mission prophétique en la matière… I. Un seul conseil, lisez ce livre, faites le lire dans vos paroisses.

Dans Catalogue La Procure, hiver 2011-2012 :

Relire l'évangile et découvrir le Christ comme compagnon de nos souffrances, porteur d'une parole de délivrance, c'est le message de ce petit livre qui nous invite à reconnaître la présence bienveillante de Dieu dans nos vies.

Dans Sources Vives, N°160, novembre 2011 :

« Ne pas s’en sortir », telle est l’expression par laquelle l’auteur rassemble tous ceux qu’une blessure physique, psychique, sociale, affective, économique, conduit à porter sur eux-mêmes un regard négatif et destructeur. Relisant l’évangile il montre comment Jésus est « attiré par nos blessures », comment il vient les visiter et en faire le lieu de notre salut, lui qui le premier ne s’en est pas sorti, puisqu’il a voulu mourir sur la croix. Cette constatation permet de développer une spiritualité de la reconnaissance, qui ne nie pas difficultés et souffrances mais renouvelle notre vision de la communauté de la communauté chrétienne, lieu de partage de nos pauvretés et de communion.

Le 07-01-2012
Pierre a écrit :

Quel merveilleux livre découvert par hasard et au bon moment pour moi. Un livre destiné à tous et que tout le monde peut lire. Si l'on y réfléchit bien, son contenu est révolutionnaire pour l'Eglise. A faire connaitre d'urgence et à diffuser sans modération ! Ma gratitude à François pour sa réflexion qui fait tellement de bien...


Le 16-06-2011
stephane a écrit :

Je recommande à tous ce petit livre aussi simple que profond qui remet au centre de notre vie d\\\'homme, de nos turpitudes, la présence du Christ. Il nous invite à dépasser nos jugements moraux pour renouer avec la miséricorde en allant vers nos blessures et celles d\\\'autrui.


Vidéo
Trois questions à l'auteur sur son livre :




Sur l'auteur


Bal
François Bal

Marié, père de trois enfants, François Bal est membre d’une communauté Foi et Lumière depuis plus de vingt-cinq ans. Il a assumé différentes responsabilités au service des personnes avec un handicap au sein de Foi et Lumière, puis comme directeur de l’Office chrétien des personnes handicapées (O.C.H.) Il a fait sa carrière professionnelle comme ingénieur des télécommunications. Il est aujourd’hui engagé comme bénévole à Solidarités Nouvelles pour le Logement (S.N.L. : recherche de logement pour les plus démunis)


Du même auteur aux Éditions des Béatitudes

L'évangile de ceux qui ne s'en sortent pas